Conflit des Erudits

De biblioscath
Aller à : navigation, rechercher

Les origines du conflit

Il y a de cela des siècles, les Terres de Soscath étaient un véritable havre de paix pour les populations qui y vivaient. Une symbiose existait entre les éléments et cette sérénité permit rapidement aux Hommes d’observer le monde dans lequel ils vivaient. Ainsi ils devinrent très curieux et des questions étonnantes émergèrent dans leurs esprits.

« Pourquoi certaines plantes agissent d’une certaine façon quand on les mange ? » « Pourquoi certaines choses peuvent s’enflammer alors que d’autres non ? »

Désireux de comprendre à tout prix ce qui les entouraient, certains de ceux que l’on appelait Érudits et qui ne formaient qu’un seul et unique groupe avec leurs anciens frères, se firent appeler dès lors “rationalistes”. Tout devait être compris, explicable ; l’éther, de par son côté mystique, ne pouvait entrer dans ce domaine. Les alchimistes réussirent alors à tirer parti de la goldstone, une pierre chargée d’énergie tellurique, source de tout éther. Ils la transformèrent afin d’en faire un simple carburant pour leurs machines.

La tension était palpable au sein du royaume et l’impensable se produisit. Les rationalistes pris de zèle déclarèrent la guerre à l’éther, celui-ci étant instable et dangereux puisque inexplicable.

Les conséquences du conflit

Le Grand Conflit des Érudits dura des dizaines d’années durant lesquelles le royaume fut mis à feu et à sang. Les terres furent dévastées par les incessantes batailles mais aussi par les exploitations minières des rationalistes, toujours à la recherche de carburant pour alimenter les machines de guerre. Les paysages se désolèrent, la vie devint de plus en plus difficile et un mal nouveau fit sombrer le royaume dans une crise sans précédent. L’éther et la technologie qui devaient d’abord permettre de s’épanouir avaient provoqué le strict opposé.

La technologie triompha finalement de l’éther qui fut bannie des Terres de Soscath. Malgré tout, des éthériens résistants attendent le moment où la Prophétie s’accomplira pour rétablir l’équilibre originel.

Depuis ce jour les Terres de Soscath sont divisées en plusieurs Contés régies par des cités-état :