Enfants de Kyrrhos

De biblioscath
Aller à : navigation, rechercher
“Le passé s'embellit de l'ennui du présent.”


Blason-enfant-kyrrhos.png

UNE HISTOIRE, UNE VIE...

Les Enfants de Kyrrhos sont comme des ombres, tout le monde les voit mais personne n’a véritablement conscience de leur présence. Ils ressemblent à s’y méprendre à des citoyens lambda à la différence d’être dotés d’un don inexplicable de persuasion et de manipulation des esprits.

Du plus loin que l’on se souvienne, ils ont toujours été là à vivre normalement au sein de ce monde instable et dangereux.

Cependant, le temps qui passe a ses limites et les belles années sont loin derrière. Il ne reste que très peu de “Sang Pur” (personnage non jouable), les seuls capables d’apporter l’évolution. Mais la survie et la préservation restent essentiels, alors les Grand(e)s Sénéchal des différentes cabales ont ouvert leurs portes à toute personne ou espèce embrassant le culte.

Dès lors qu’un mortel se lie au culte, le pouvoir lui est offert par le ou la Grand(e) Sénéchal de sa cabale. Il devient “Serviteur du Culte” (personnage jouable) et doit alors vivre avec les siens, ses frères et sœurs de sa cabale.

Le mortel s’offre alors au ou à la Grand(e) Sénéchal de la cabale locale, qui lui offre une partie de son pouvoir. Leur faiblesse réside dans leur besoin de se nourrir de sang, de préférence de sang humain frais ; auquel cas leurs pouvoirs faiblissent considérablement…

La vie au sein de la cité de Gravenfell

Lieu de vie : les enfants de Kyrrhos se sont toujours fondus dans la masse. Ils vivent dans les faubourgs de la cité depuis le début, en compagnie des rationalistes. Depuis les derniers événements ils ont quitté les faubourgs de la cité pour vivre un peu à l’écart, entre eux.

La vie en général : les enfants de Kyrrhos côtoient tout le monde. Ils ne considèrent personne comme véritable ami ou véritable ennemi et mènent une vie normale au sein de leur faction depuis des siècles. Ils sont plutôt opportunistes et calculateurs afin de parvenir à leurs buts, même si personne ne semble faire très attention à eux.

Le culte : les enfants de Kyrrhos ne croient en aucun dieu. Ils ne sont ni vraiment athées ou agnostiques mais préfèrent croire en leur propre cabale et en sa puissance. Ils ne sont pas attachés au concept de religion et considèrent cela comme une perte de temps et une faiblesse.

Les relations diplomatiques :

  • Ils sont neutres envers tout le monde.