Enidh

De biblioscath
Aller à : navigation, rechercher
Enidh.png


ÉTYMOLOGIE : du sostari enidh pouvant se traduire par premier.

ESPÉRANCE DE VIE : 110 ans.

RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE : ils vivent sur les trois continents de Soscath (Terres du Thalarin, Forgeciel, Finnland) et sont une espèce assez conséquente même si elle n’arrive pas à surpasser numériquement les Humani.

HISTOIRE : les historiens et chercheurs proposent une théorie très intéressante et structurée qui évoque une mutation chez les Humani, mutation qui aurait conduit à l’apparition du peuple Enidh.

Selon cette théorie, la sortie des eaux des Îles Tylgule durant la Deuxième Ère et la manifestation soudaine d’éther sur le continent auraient provoqué des mutations chez les jeunes enfants et chez les nouveau-nés qui virent le jour à cette période. Ces mutations héréditaires ont continué à se répandre au fil des générations même si toutes n’ont pas perdurées au cours du temps.

SIGNE(S) DISTINCTIF(S) :

  • oreilles pointues (en raison des liens avec les Humani, il s’agit du seul trait héréditaire qui a réussi à perdurer dans le temps malgré les naissances sang-mêlées)
  • légèrement plus grands que les Humani
  • teint pâle

TRAITS PSYCHOLOGIQUES :

  • sociables
  • bonne maîtrise des sciences occultes (astrologie, astromancie, etc.)

► les sciences occultes n’impliquent pas l’éther et ne sont donc pas considérées comme de l’hérésie pure. Attention tout de même …

  • possèdent des facultés oratoires très prononcées (belle voix, très bonne maîtrise des langues)
  • sources de méfiance dans les villages reculés et peu industrialisés
  • occupent des fonctions plus intellectuelles que manuelles