Kalaris

De biblioscath
Aller à : navigation, rechercher

Identité

Nom : /

Prénom : Kalaris

Né le : date inconnue

Frères et soeurs : inconnus

Parents : inconnus

Épouse : inconnue

Enfants : inconnus

Décédé le : an -4 de la Sixième Ère (décapité par Léopold 1er d'Humbourg, L'Empereur Immortel)

Biographie

La plupart des gens ne savent que très peu de choses de Kalaris l'Éthérien. Son nom est connu de tous les petits enfants de l'Empire à qui l'on apprend à le détester et à le voir comme le monstre qui a provoqué le Conflit des Érudits. Aux yeux des citoyens fidèles à l'Empire, Kalaris fut un fou dangereux qui attenta à la vie de plusieurs milliers de pacifiques habitants des Terres de Soscath. On dit qu'il est le meurtrier de centaines d'enfants et que, par sa malice et sa fourberie, il manipula l'esprits des plus faibles pour former son armée d'hérétiques.

Son nom est donc, pour la plupart des gens, synonyme de massacre et d'hérésie.

Il était à la tête de la Résistance éthérienne qui se forma suite aux réformes de le Grande Impératrice Chirina WYTHEBARR, lorsque celle-ci décida que les éthériens n'avaient rien à faire sur les Terres de Soscath. Il s'affirma rapidement comme un chef fiable et intelligent et aujourd'hui encore, les membres de la Résistance éthérienne n'hésitent pas à clamer haut et fort son nom à ceux qui tentent encore de les persécuter.

Véritable exemple à suivre pour certains, il n'en demeurait pas moins un mortel comme les autres avec ses qualités et ses défauts. Plus le Conflit des Érudits s'éternisa, plus les méthodes utilisées contre l'Empire devinrent radicales. Meurtres prémédités, attentats éthériques, beaucoup de nouveaux moyens furent trouvés pour mettre à mal l'Empire durant la guerre, quitte à provoquer parfois des dégâts collatéraux...

Il est d'ailleurs dit qu'avant sa mort, Kalaris laissa derrière lui des artefacts éthérés très puissants, parfois des armes au potentiel dévastateur si elles étaient découvertes par un individu malhonnête (les plus paranoïaques affirment qu'une de ces armes serait cachée au coeur d'Humbourg).

Le grimoire de Kalaris

Des rumeurs et des histoires au sein de la Résistance éthérienne affirment que Kalaris aurait eu le temps de léguer son grimoire à des hommes de confiance. L'objet aurait survécu à la défaite du Conflit des Érudits et serait parvenu jusqu'à nos jours sous formes de feuilles volantes et de copies illégales. En revanche nul n'a jamais véritablement affirmé posséder un tel artefact qui pourrait très probablement se trouver en sécurité sur Tylgule.